70 mécènes soutiennent le Fonds Nominoë

portrait d'espoir

Le premier dîner des mécènes du Fonds Nominoë-CHU de Rennes s’est tenu le 16 juin dernier au Mabilay sous la Présidence de Madame Anatole-Touzet, Directrice générale du CHU de Rennes. Un moment d’échanges entre la communauté hospitalo-universitaire et le monde économique.

Les mécènes sont venus nombreux pour manifester leur soutien au Fonds Nominoë parmi lesquels Jean-Paul Legendre, Alain Glon, Pierre Le Duff, Alain Le Roch, Jean-Pierre Vauzanges (Crédit Agricole d’Ille-et-Vilaine), Jean-Marc Trihan (Lamotte), Joel Chéritel (Rétis), Nicolas Garnier (TMG),… et la plupart des 70 donateurs,particuliers et entreprises, engagés en faveur de l’excellence médicale.
Pour dire l’importance de la démarche et permettre au CHU d’engager des projets ambitieux à forte valeur ajoutée pour les patients, les professeurs Yannick Mallédant et Karim Boudjema ont raconté l’histoire d’une patiente qu’ils ont ressuscitée tant son état de santé était compliqué. Les machines pour suppléer la déficience de plusieurs organes associées aux expertises médicales, réanimation, greffe… ont permis un « happy end ».
 La jeune femme pétillante de vie, présente à la soirée, en a témoigné.
Madame Anatole-Touzet, Directrice Générale du CHU de Rennes et Présidente du Fonds Nominoë a clôturé en évoquant les 2 premiers projets financés par les mécènes :
la biobanque, très utiles à la prise en charge de nombreuses pathologies (cancer, maladies dégénératives, maladies génétiques,…) et les maisons des parents pour accueillir les familles des enfants hospitalisés.
Des portraits de personnes récemment soignées au CHU (photos signées Emmanuel Pain) étaient également présentés comme autant de message d’espoir.

Newsletter

 
[ Pour se désabonner ]