ENGIE rejoint le Fonds Nominoë-CHU de Rennes

Signature de la convention avec Engie

La signature de la convention de mécénat a eu lieu le 1er décembre en présence de Sébastien Ramos, Délégué Régional Bretagne d’Engie, Véronique Anatole-Touzet, Présidente du Fonds Nominoë et Directrice Générale du CHU de Rennes, Jean-Paul Legendre, Président du Cercle des mécènes et Karim Boudjema, Président du Comité scientifique du Fonds Nominoë.

En devenant mécène du Fonds Nominoë pour 3 années, Engie rejoint un cercle de 800 mécènes et donateurs, tous unis pour soutenir une démarche ambitieuse pour la santé et utile aux patients. Sébastien Ramos, Délégué Régional Bretagneexplique : « notre attachement et implantation de longue date à la Bretagne (2 400 collaborateurs) et à Rennes (820 collaborateurs), nous conduit tout naturellement à soutenir le CHU de Rennes et le Fonds Nominoë. L’avenir dans tous les domaines se co-construit, sans silos ni barrières, avec des Femmes et des Hommes impliqués dans le devenir de nos territoires. »

Porté par l’excellence médicale, l’excellence entrepreneuriale (Les groupes Legendre, Le Duff, Lamotte, Crédit Agricole, Kreizig, Brilhac, Bardon, Galapagos, LM Investissement, Transports Garnier, Rétis, GC Invest, la Vivière, Atouts Pays de Rance, la Fondation Jean Goubin, Alain Glon, Jean Blot, Pierre Le Duff, Alain Le Roch ,…) et de nombreux bretons, Nominoë a déjà permis la rénovation des Maisons des parents, la construction de la Biobanque Pierre Rochcongar ainsi qu’un dispositif de relaxation dans la nouvelle Unité de soins palliatifs.

Véronique Anatole-Touzet, Présidente du Fonds Nominoë et Directrice Générale du CHU de Rennesdit sa grande satisfaction : « Nominoë est un véritable levier pour accélérer l’innovation et la mise en place de projets à haute valeur ajoutée pour les patients. Avec le soutien de tous les donateurs et celui d’Engie aujourd’hui, nous allons engager de nouveaux projets, et prioritairement, des solutions pour améliorer le confort de vie des malades, l’acquisition d’un TEP-IRM de dernière génération pour diagnostiquer plus vite et mieux les cancers et les maladies dégénératives et la création d’une plateforme « Alimentation et santé » dédiée aux études d’impact de l’alimentation sur la santé.

Newsletter

 
[ Pour se désabonner ]