La première contribution du Fonds Nominoë expliquée dans Ouest-France

journaux

"Un accélérateur de recherche, financé par les mécènes, qui bénéficiera, au final, aux patients et à la mise au point de traitements et de nouveaux protocoles" résume le Pr Gangneux, chef du pôle biologie du CHU de Rennes.

article paru dans le journal Ouest-France du 11 mars 2015

Newsletter

 
[ Pour se désabonner ]