Une première en France au CHU de Rennes grâce aux mécènes du Fonds Nominoë

pathologie numrique

Le Fonds Nominoë équipe le CHU de Rennes d’une solution Philips combinant numérique et intelligence artificielle pour améliorer la qualité et la fiabilité des diagnostics anatomopathologiques, une première en France.

En finançant ce saut technologique de haut niveau, le Fonds Nominoë poursuit son engagement de soutenir des projets innovants utiles aux patients. « Ce projet a été jugé très pertinent par les membres du Conseil d’Administration parce qu’il permet un gain de temps et d’efficience pour diagnostiquer et traiter des maladies à potentiel évolutif rapide. Autre atout important, ce système, en autorisant un partage du diagnostic en temps réel avec les équipes médicales du CHU et de la région, révolutionne les pratiques.» explique Véronique Anatole-Touzet, Présidente du Fonds Nominoë et Directrice Générale du CHU de Rennes. 

lire la site