{literal}

Questions à Jean-Paul Legendre, Président du cercle des mécènes de Nominoë-CHU de Rennes

Jean Paul Legendre

Nominoë vient de fêter les 7 ans de son lancement, quel regard portez-vous sur le chemin parcouru ?

Depuis 2014, nous avons rassemblé près de 5000 bretons qui ont à cœur de contribuer à améliorer la vie des patients lors de leur séjour à l'hôpital. Avec Nominoë, nous avons fait le choix du pragmatisme en finançant des actions directement et immédiatement utiles aux malades.
Récemment, nous avons équipé le service d'anatomie pathologique du CHU de Rennes d’un système très performant pour diagnostiquer plus vite et mieux les cancers et les maladies dégénératives. En finançant ce saut technologique, une première en France, le Fonds Nominoë poursuit son objectif de soutenir l’innovation à court terme, essentielle pour les patients plutôt que la recherche médicale à moyen terme pour laquelle le CHU est déjà leader.
Nous avons aussi installé des solutions pour offrir davantage de confort pour les malades. Au cœur de la crise sanitaire, notre Fonds a voulu prendre soin des équipes mises à rude épreuve en équipant de fauteuils ou de cocons à sieste les salles de repos. L’attention portée aux soignants a suscité de nombreux dons de Bretons de tous horizons qui nous incitent à continuer à améliorer la prise en charge des malades tout en facilitant la vie des soignants.
 
Quels sont les projets de Nominoë pour les prochains mois ?
Sur le conseil des hospitaliers, bien placés pour détecter les besoins des patients, nous allons d’ici à la fin de l’année équiper les services du CHU de casques de réalité virtuellepour réduire l’anxiété générée par certains soins traumatisants (endoscopie, pansement, exploration cardiaques, ponction…) ; améliorer l’environnement pour la prise en charge des enfants malades ;mettre à disposition des tablettes pour renforcer le lien de parentalité en néonatalogie ;développer une application permettant au patient d’avoir une connaissance précise de son programme de soins et de l'environnement dans lequel il se trouve pour lutter contre l’isolement de ceux en situation de fragilité. Un autre très beau projet, porté par les équipes de l’EHPAD, sera dévoilé dès qu’il pourra être mis en œuvre.
Nominoë a aussi permis de rapprocher les entreprises du CHU qui est un acteur économique essentiel pour la région d’autant qu’il est particulièrement entreprenant et ancré, et c’est une chance, sur son territoire.
Vous l’avez compris, beaucoup de projets attendent Nominoë mais avant de les lancer, il nous faut poursuivre la collecte. J’invite tous ceux qui peuvent à donner selon leurs possibilités. Nous devons tous être aux côtés du CHU et de ses équipes dont je salue le formidable engagement pour, chaque jour, sauver des vies et rendre la santé.