Des tablettes numériques pour les patients

tablette

Grâce à 1100 donateurs, le Fonds Nominoë vient de mettre à disposition des patients atteints de leucémie et contraints de rester en chambre stérile, des tablettes permettant de s'évader, un peu.

Pour adoucir la solitude des patients placés dans une “bulle” à l’hôpital dans lesquelles les livres sont interdits car non stérilisables et les visites réduites pour éviter les risques d’infection, une tablette est une fenêtre ouverte sur le monde. Grâce à elle, les patients pourront regarder des films, mais aussi lire, s’informer, échanger avec leurs amis ! Autant d’activités qui permettent de garder le moral et de les aider dans leur guérison.

En rejoignant Nominoë, chacun peut améliorer la vie des patients du CHU de Rennes. Chaque don fait l'objet d'un reçu fiscal permettant de déduire 66% du montant sur l’impôt sur le revenu et 60% sur l’impôt sur les sociétés.

Àpropos du Fonds Nominoë CHU Rennes

Plaçant le patient au cœur de son engagement, le Fonds Nominoë est un trait d’union entre les bretons et l’hôpital et un levier pour améliorer la vie des patients au CHU de Rennes. Avec le soutien de près de 1100 mécènes et donateurs parmi lesquels les Groupes Legendre, Le Duff, Lamotte, Altho, Crédit Agricole, Kreizig, Brilhac, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, Crédit Mutuel Arkéa, Bardon, Galapagos, Enthéos, LM Investissement, Transports Garnier, Rétis, GC Invest, La Vivière, Ecofeutre, Atouts Pays-de-Rance, la Fondation Jean Goubin, GMF, Bordet Electro Thermique, CGP Expert, BST, Ker Ronan, Bretagne Gourmets, Xaap, Banque de France, Trin Partners, Talenz, Swing international, MBA mutuelle… et les philanthropes Jean-Paul Legendre, Alain Glon, Alain Le Roch, Jean Blot, Pierre Le Duff, Louis et Maryvonne Le Duff,… Nominoë finance des projets innovants utiles à la prise en charge de nombreuses pathologies (cancer, maladies dégénératives, maladies génétiques,…) et des équipements pour le confort des patients non financés par l’assurance maladie.