Fonds d'urgence Covid 19

grace

Depuis l’apparition de l’épidémie Covid-19, le CHU de Rennes et l’ensemble des hôpitaux du territoire, sont en première ligne pour gérer cette crise inédite. Des mesures exceptionnelles ont été mises en place pour faciliter le dépistage, accueillir et traiter les patients symptomatiques, tout en protégeant le personnel. Même si nous restons en vigilance extrême et contraints à des adaptations de chaque instant, notre organisation a fait la preuve de son efficacité.

Aujourd’hui, l’enjeu est de poursuivre les soins aux patients, de protéger les soignants, et de continuer notre travail de recherche pour mieux comprendre le Covid-19.
Pour cela, nous vous proposons de profiter d’une opportunité initiée par Alain Le Roch, mécène et administrateur du Fonds Nominoë, auprès de la société NG-Biotech, établie à Guipry en Ille-et-Vilaine pour tester sur la base du volontariat, dès le début du mois de mai, 15000 personnes, les malades du Covid 19 hospitalisés et tous les soignants des hôpitaux du GHT de Haute-Bretagne*.

En parallèle, une enquête épidémiologique nous permettra de comprendre le comportement du Coronavirus en milieu hospitalier et d’engager avec NG-Biotech une belle collaboration scientifique vertueuse pour le territoire.

La méthode de test proposée par NG Biotech a l’avantage d’être :
  • fiable et validée par l’Institut Pasteur et différentes autorités scientifiques, elle dispose du marquage CE
  • simple et facile à réaliser en piquant le bout du doigt ;
  • rapide avec un résultat en 20 minutes.
Dirigée par un comité scientifique dédié associant des professeurs membres du comité scientifique de Nominoë et les chefs des services de virologie, d’infectiologie et de la médecine du travail, cette action sera possible grâce au Fonds Nominoë et à sa réactivité.
 
Nous avons besoin de votre soutien, exceptionnel, pour alimenter, un fonds d’urgence permettant de protéger les soignants et de faire avancer la recherche.